A la question : quel est le principal frein à la mobilité ? La réponse est simple : l’autonomie !

Les possesseurs de mobiles 3G/3G+ pourront vous en parler ! Les précurseurs en voiture électrique pourront également en témoigner, sans oublier les utilisateurs de netbook/notebook.

Comment y remédier ? Deux solutions.
Tout d’abord diminuer la consommation électrique des appareils. C’est la piste la plus « simple » et dans laquelle les meilleurs progrès se font : réduction des tailles de gravure des circuits, meilleur rendement… C’est d’ailleurs sur celle-ci que l’industrie concentre ses efforts.
La seconde, plus complexe, rejoint la problématique de stockage de l’énergie, cycle de charge-décharge… à savoir les « stockeurs » d’énergie.

Alors imaginez une batterie qui se recharge en moins de 5 minutes ! Qui offre une longévité de 10 ans en utilisation quotidienne, avec un dégagement thermique inférieur à ce que nous connaissons actuellement, le tout pour un poids et une taille comparable aux lithium-ions.

SCiB, bijou énergétique

SCiB, bijou énergétique

Ce produit, c’est le SCiB, acronyme de « Super Charge ion Battery ». Cette technologie, développée par Toshiba, commence doucement à se démocratiser et s’ouvre un peu au grand public.
Ces batteries sont rechargés à 90% en 5 minutes. Il faut environ 30 minutes de plus pour combler les 10% restant et arriver à 100%.

Mais, car oui il y en a un, pour arriver à ce résultat il faudra pouvoir lui fournir 50 Ampères ! Néanmoins, même en appliquant un courant plus « normal », le concept reste séduisant.

Réservé actuellement à des utilisations purement destinés aux professionnels et plus précisément dans le cadre des transports, celle-ci s’ouvre à l’univers grand public des vélos électriques.
Toshiba a ainsi remporté un appel d’offre effectué par Cannondale Sport Group afin d’équiper leur gamme de vélo électrique : Tailwind.

A quand une utilisation décliné aux mobiles ?

Source : Toshiba