Et encore une! Une activité de plus pour Google et pas des moindres puisqu’il s’agit d’un projet de centrale géothermique !

On connaissait déjà l’engouement des fondateurs pour les énergies renouvelables. Les plus avertis ont déjà eu vent de la présence de panneaux solaires au siège de Mountain View. Google signe ici un engagement plus fort : fournir de l’énergie à n’importe quel pays, n’importe où dans le monde, proprement et en grande quantité.

Il s’agit en faite d’une géothermie artificielle en comparaison « de la classique ». Basiquement, il s’agit de forer le sol dans les zones chaudes, d’y injecter de l’eau et de la récupérer de l’autre coté. L’eau chaude ainsi récupérée sert à faire tourner les turbines, comme dans  n’importe quelle autre type de centrale électrique.

Ce système porte le nom d’ EGS (Enhanced Geothermal System). Voici une vidéo afin de mieux comprendre le fonctionnement (aller directement à 1’15) :

A noter une petite animation flash très didactique sur le site US Departement of Energy, dont voici une capture écran :

Google, au travers de sa fondation, investit 10 millions de dollars dans cette technologie et tout va se jouer avec le premier test en grandeur nature sur un site Australien.

L’EGS semble réellement prometteur car contrairement aux énergies renouvelables actuelles, celle-ci présente l’avantage d’être constante et puissante. Vous trouverez plus d’informations sur le site de la fondation.

Bref, la diversification de Google se poursuit, parfois dans des domaines où on ne l’attend pas forcement et surtout rentre de plus en plus dans le quotidien des gens. D’ici quelques années, nous allons alimenter notre maison, consulter nos mails, regarder notre trajet, consulter nos dossiers médicaux, utiliser notre portable, surfer sur le web, le tout sous la coupelle de Google.

Une dernière question me tarode : à quand la nourriture Google ? :)